Les quatre clés pour traverser les tempêtes conjugales

Nous vivons en société le conflit est inévitable, je te promets. J’aurais tellement aimé que l’on me le dise et me le martèle plus souvent dans le passé. Être en conflit dans la société est souvent synonyme d’échec. Et donc, dans les relations que nous pouvons avoir, nous nous efforçons d’éviter les conflits. Cela nous amène souvent à mettre sous le tapis des sujets qu’on aurait mieux fait de confronter pour éviter que cela nous explose sur le visage plus tard.

 

Quand tu discutes avec des hommes qui sont en séparation ou en divorce, tu te rends compte que la situation de leur couple n’est jamais due à une seule chose mais à une somme de problèmes dont la plupart avait été mis sous le tapis. Mais maintenant que nous sommes dans la tempête, les choses semblent dans l’impossibilité de s’arranger et nous sommes tout proche de laisser tomber. Je voudrais te donner quatre clés qui vont te permettre de traverser cette saison de ta vie et de ton couple. Nous allons pour ceci nous appuyer sur le verset Proverbes 29: 18a “Lorsqu’il n’y a plus de vision d’avenir, un peuple vit dans le désordre. “.

 

1ère clé c’est de trouver une vision pour ta vie. Tu vois que, dans le verset, sans une vision le peuple est dans le désordre. On peut reformuler cette phrase en disant qu’une vision remet de l’ordre dans ta vie notamment pendant tes conflits. Ceci est simple à expliquer. Une vision apparait comme un phare dans la nuit et dans une tempête, elle permet de connaitre quelle direction prendre. De plus, la vision te permet de garder de l’espoir, de te dire qu’il y a quelque chose de bien qui peut sortir de ce pan de ta vie.

Phare in the night

2ème clé c’est de garder la responsabilité de sa vie et de la famille que le Seigneur nous a confié. Dans un bateau, on peut jeter à la mer le matériel mais jamais les personnes . Quand je dis cela, certains me répondront que, ma femme ne veut plus de moi comme mari. En fait, cette place de mari, tu ne la dois pas d’abord à ta femme mais c’est une place que Dieu t’a fait la grâce d’occuper. Il est dit dans la Bible que c’est Lui qui place chaque personne en autorité (Romain 7: 1 – 2). Et encore plus important, nous serons tous jugés à notre mort des responsabilités que Dieu nous a confié. C’est pour cela qu’il faut en tout temps garder le bâton de la responsabilité. Ne rejette la faute sur personne. Quel que soit ce que ta femme peut faire ou dire, considère-toi toujours comme le responsable.

 

3ème clé évite l’oisiveté. Pendant une tempête, tu ne verras jamais un bateau qui ne bouge pas, si c’est le cas, il peut facilement être submergé. Dans le même sens, évite de tomber dans le moment où tu n’avances plus vers ta vision. Tu risques être submergé: submerger par la montagne de ton conflit, de pensées négatives, de regrets qui vont commencer à faire surface. Même si je comprends qu’il y a toujours des moments plus durs que d’autres, ne te laisse pas aller.

 

4ème clé lâche prise et remet ce conflit à Dieu. Il ne faut pas se leurrer, le divorce est aussi un moyen pour nous de garder le contrôle. Cet avocat, ce juge, cette situation sont visibles, palpables. C’est du réel. Et nous pensons que, Jésus par son côté spirituel, ne va pas agir dans notre situation. Pourtant, Jésus est bien plus vrai que tout ce que tu pourrais voir, et surtout, il est le seul à être capable d’arrêter ce conflit. Mais pour ce faire, il attend que tu Lui confies les rênes.

 

Ce qui est bien avec les saisons c’est que le soleil suit toujours le mauvais temps. Traverse sereinement ce conflit.

 

Photo by guille pozzi on Unsplash

 

 

(Visited 17 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *